«

»

juil 08

Avant les vacances, prenez garde à l’usurpation d’identité

usurpation-identite-etudeL’usurpation d’identité n’est pas nouvelle mais a pris des proportions impressionnantes avec l’essor d’internet, qui facilite le vol des données d’une personne. À la veille des vacances, la période où le risque d’usurpation est le plus élevé, il est important de prendre ses précautions. Toluna a ainsi réalisé une étude pour Affinion International afin d’en savoir plus.

34 % des Français déjà victimes d’une usurpation d’identité

Le chiffre impressionne, mais 34 % des Français ont déjà été victimes d’une usurpation d’identité « administrative » ou via internet. 39 % des usurpations se feraient d’ailleurs par le biais des réseaux sociaux.

En majorité, ce sont les papiers d’identité comme la carte d’identité et le passeport qui sont usurpés, pour 17 % des cas. Suit l’usurpation des papiers du véhicule (permis, certificat d’immatriculation…) pour 11 % des cas puis l’usurpation dans le but de souscrire un crédit au nom de la victime ou réaliser une fraude aux prestations sociales.

Que faire en cas d’usurpation d’identité ?

L’étude révèle que 70% des Français déclarent être complètement démunis face à l’usurpation de leur identité, et ne pas connaître la marche à suivre pour sortir de cette situation. 40% des répondants confient qu’ils se tourneraient en priorité vers leur assureur pour obtenir conseil, tandis que 35% s’adresseraient plutôt à leur banque. Les trois quarts des personnes interrogées seraient de fait intéressés par une aide pour effectuer les démarches administratives.

Quelle est justement la marche à suivre lorsque l’on se rend compte que l’on est victime d’une usurpation d’identité ? L’étude détaille quatre étapes :

  1. Porter plainte auprès de la gendarmerie ou du commissariat de police.
  2. Faire opposition aux cartes de paiement pour bloquer toute dépense frauduleuse, puis contacter sa banque pour s’assurer qu’aucune transaction n’a été effectuée.
  3. S’assurer que l’on n’est pas fiché à la Banque de France.
  4. Enfin, si vous avez contracté une assurance couvrant l’usurpation d’identité, il faut contacter votre assureur.

usurpation-identite-etude-infographie

» Comparer les assurances e-réputation
Devis gratuit sans engagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>