«

»

mar 22

Une loi pour protéger la e-réputation en 2014 ?

Une loi sur la e-réputation serait actuellement en cours de préparation. Le séminaire intergouvernemental sur le numérique s’est en effet fixé la création d’une loi sur le numérique dans ses objectifs.

Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif du gouvernement François Hollande, s’attaque dans le quotidien gratuit 20 minutes aux géants du web que sont Facebook et Google. Le ministre souhaiterait une meilleure protection des utilisateurs du réseau social Facebook et des internautes utilisant Google pour leurs recherches internet.

Données personnelles et e-réputation : manque de législation ?

Le ministre entend « défendre [la] souveraineté économique et numérique » de la France, en assurant le traitement des données personnelles sur le territoire d’appartenance des internautes.Une ambition qui aurait également pour avantage de créer des emplois dans le numérique en France, selon M. Montebourg.

une loi pour protéger la e-réputation

Le séminaire intergouvernemental sur le numérique envisage la promulgation d’une loi pour protéger la e-réputation pour 2014

Celui-ci explique que les 2 géants du web agissent ainsi en raison du manque de législation sur le sujet des données numériques. Les leaders des réseaux sociaux (Google, Twitter, Facebook, et les autres) s’appuient en effet sur la législation de leur pays d’origine respectif, les Etats-Unis pour la plupart. Le ministre souhaiterait que la raison l’emporte sur la législation, et que le droit local s’applique pour les questions de protection des données personnelles.

Séminaire sur le numérique et la e-réputation le 28 février 2013

Le séminaire intergouvernemental sur le numérique et la réputation en ligne produit 18 propositions tendant à améliorer la gestion des données personnelles sur le web, comme par exemple :

  • une loi asseyant les principes des droits et des libertés numériques
  • une négociation européenne pour remplacer la directive européenne datant déjà de 1995
  • les informations collectées et utilisées par les géants de l’internet feront l’objet d’un encadrement plus fort

Face à la puissance dans le monde de Facebook et Google, les mesures visées, même en cas d’harmonie européenne sur le sujet, seront difficile à obtenir.

Le séminaire sur le numérique, présidé par le premier ministre Jean-Marc Ayrault, s’est tenu le 28 février dernier à Gennevilliers.

Les objectifs fixés par le gouvernement sur le sujet du numérique s’articule autour de 3 axes :

  • une action en direction de  la jeunesse
  • rendre l’économie du pays plus compétitive face à la concurrence extérieure
  • renforcer et préserver les valeurs
» Comparer les assurances e-réputation
Devis gratuit sans engagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>