«

»

oct 29

Etude « Just Google Me » sur la googlisation : de l’importance de bien gérer sa e-réputation

chiffres e-réputation

Une étude sur la e-réputation montre que les internautes tapent des noms dans Google dans le monde professionnel, pour leur choix politique… et même dans le domaine amoureux !

BrandYourSelf et Harris Interactive publient une étude baptisée « Just Google Me », qui étudient notre comportement vis à vis des autres suite à des recherches sur Google. Comportement vis à vis de nos collègues ou futurs collègues de bureau, des candidats aux élections, et même …. vis à vis d’un éventuel partenaire amoureux. L’étude a été réalisée auprès de 2750 internautes américains.

Le moins que l’on puisse dire est que les internautes n’hésitent plus à taper le nom de leurs connaissances et de leurs proches dans Google. C’est même devenue une pratique courante si l’on en croit cette dernière étude en relation étroite avec la réputation online.

L’ereputation dans le monde professionnel : vos collègues vous espionnent !

Les recherches sur Google d’une personne sont tout d’abord très fréquentes dans le monde professionnel :

  • 42% des personnes interrogées tapent le nom de leurs collègues ou patron(s) dans Google.
  • 45% y ont trouvé une information qui les a découragé à travailler avec eux, même si plus de la moitié ont été conforté dans leurs choix.

La réputation online dans le cercle privé (famille, amour)

Dans le domaine amoureux, il en va de même ! Les internautes américains déclarent avoir fait des recherches sur un ex ou une ex (32%) et sur quelqu’un pour qui ils en pinçaient (26%, soit plus d’un quart d’entre eux). Et le jugement suite à une recherche est sans appel : près de la moitié (48%) ont décidé d’arrêter là la possible relation.

Même dans le cadre familial, la googlisation (le fait de taper le nom d’une personne dans Google) est utilisée : 20% des parents ont tapé le nom de leur enfant dans Google. Inutile de dire que certains d’entre eux ont eu quelques surprises, Facebook étant par exemple l’un des terrains d’expression favoris des adolescents.

Une élection se gagne aussi sur Google

Enfin, si cela ne suffisait pas, un exemple du poids du web dans les campagnes politiques : un tiers des internautes ont fait une recherche sur un homme politique. Plus de la moitié ont trouvé quelque chose de négatif incitant à ne pas voter pour ce candidat. Plus qu’ailleurs, la réputation numérique est extrêmement importante pour les hommes politiques.

» Comparer les assurances e-réputation
Devis gratuit sans engagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>